Rapport d’activités du GREMCA 2008

  

Mission, mandats et nature des activités

 

Le GREMCA (Groupe de REcherche Multidisciplinaire sur la Caraïbe) regroupe des chercheurs issus de domaines aussi variés que la philosophie, la sociologie, la littérature, l’anthropologie et la psychologie, et ayant la Caraïbe pour champ de recherche commun.

Rapport d’activités 2008

Les membres du conseil d’administration de facto

La constitution du GREMCA en OBNL nécessitait la création d’un conseil d’administration de facto. Étaient alors en poste Stephane L. ALIX (secrétaire adjointe), Katell COLIN (secrétaire), Schallum PIERRE (administrateur), Murielle JEAN-BAPTISTE (trésorière) et Marie MEUDEC (présidente).

L’assemblée de fondation élira le conseil d’administration le samedi 13 décembre 2008.

Présentation des objectifs généraux et spécifiques du GREMCA

 

Le GREMCA a pour objectif principal de faire mieux connaître les sociétés de la Caraïbe, loin des images stéréotypées généralement véhiculées à leur sujet.

 

Le GREMCA poursuit quatre objectifs spécifiques : organiser des évènements scientifiques et culturels, promouvoir les échanges entre les chercheurEs, encourager la recherche, diffuser et promouvoir les connaissances.

 

Organisation d’évènements scientifiques et culturels

Qu’ils soient d’ordre culturel ou scientifique, les évènements organisés par le GREMCA visent à contribuer à une meilleure compréhension et une plus grande visibilité de l’espace caribéen.

Les activités scientifiques prendront la forme de colloques, journées d’étude, ateliers, séminaires, table-rondes, organisés par les membres du GREMCA.

Les activités culturelles consisteront dans la tenue d’expositions, de festivals, l’organisation de soirées thématiques, de débats et de conférences en direction du grand public.

 

– Promotion des échanges entre chercheurs

Les chercheurs associées et/ou membres du GREMCA sont issus de disciplines multiples : le pluralisme disciplinaire permettra de cerner au plus près les “réalités” caribéennes et d’accéder à une meilleure compréhension des problématiques qui traversent et travaillent les sociétés de l’archipel.

Le GREMCA est au service des chercheurs issus de la Caraïbe ou ayant fait de la Caraïbe leur champ de recherche. Il vise à mettre en relation les réseaux de chercheurs à la fois :

–         sur un axe Nord/Nord : le réseau du GREMCA se veut pancanadien, associant chercheurs des universités anglophones et francophones ; il aspire aussi à être transatlantique, en établissant des collaborations entre chercheurs de l’Amérique du Nord et chercheurs européens;

–         sur un axe Nord/Sud : il met en relation chercheurs américains, européens et caribéens ;

–         sur un axe Sud/Sud : le GREMCA se veut pancaraïbe et multilingue: il favorise les échanges entre les chercheurs des universités caribéennes, qui souffrent souvent d’une situation d’isolement les uns par rapport aux autres.

 

Encouragement à la recherche

Le GREMCA entend susciter la réflexion et encourager la recherche sur les problématiques caribéennes en mettant l’accent sur les approches interdisciplinaires. Dans cette optique, il se propose d’organiser des séminaires de recherche, d’encadrer et d’accompagner chercheurs et étudiants intéressés à l’aire caraïbe par l’octroi de bourses de recherche et/ou de voyage, la mise à disposition de locaux et de bases de données.

 

Diffusion et promotion des connaissances

Le GREMCA a pour mission de diffuser et promouvoir les travaux et les connaissances relatifs à l’univers caribéen, mission dont il s’acquittera par :

– la réalisation d’un site internet présentant les pages web des membres ainsi que la totalité des informations relatives aux activités du Groupe, passées, en cours et à venir ;

– la diffusion mensuelle d’une lettre d’information présentant l’actualité culturelle et scientifique dans/relatifs à la Caraïbe ;

– la publication d’une revue produite bi-annuellement par l’équipe du GREMCA et la direction de numéros spéciaux dans des revues associées ;

– la production de contenus à destination du grand public (DVD, CD, catalogues d’exposition…)

–  une politique éditoriale (production, édition, et distribution d’ouvrages scientifiques considérés pertinents par les membres)

Création de l’OBNL (Organisme à But Non-Lucratif) le 28 février 2008

Causeries Caraïbe

Il s’agit d’une série de rencontres organisées par le Groupe de Recherche Multidisciplinaire sur la Caraïbe (GREMCA), au cours desquelles des chercheurs de passage à Québec sont invités à venir présenter leurs travaux, dans un cadre informel et convivial.

 

– Jhon Picard Byron, 15 décembre 2008 (Café Nagua, Québec)

– Victor Ramos, 19 novembre 2008 (Café Nagua, Québec)

– Mme Marie-Christine Hazaël-Massieux, 1er novembre 2008 (Uqam, Montréal)

– Georges Eddy Lucien, 15 octobre 2008 (Café Nagua, Québec)

– Colette Sabatier, 5 juin 2008 (Université Laval, Québec)

– Hérold Toussaint, 23 avril 2008 (Temps perdu, Québec)

Festival Caraïbe. Voix et Images

 

Cet automne, avec la collaboration du Centre International de Documentation Haïtienne, Caribéenne et Afro-Canadienne (CIDIHCA) et en partenariat avec le Groupe de Recherche Multidisciplinaire sur la Caraïbe (GREMCA), l’Institut Canadien a organisé un festival cinématographique : Caraïbes, Voix et Images qui s’est déroulé à la Bibliothèque Gabrielle-Roy.

En termes de programmation, ce festival a consisté en la présentation de trois conférences, prononcées par des personnalités issues des Caraïbes et vivant actuellement au Québec, ainsi qu’en la projection d’une série de dix longs métrages. Les projections des samedis après midi ont été précédées d’une introduction et suivies d’un débat animé par des membres du Groupe de Recherche Multidisciplinaire sur la Caraïbe (GREMCA).

 

Conférences

1. Le réalisme merveilleux en Amérique latine et dans la Caraïbe, par Maximilien Laroche.

Mercredi 24 septembre à 19h, salle Gérard-Martin

2. Les Caraïbes, les arts plastiques, par Gérald Alexis.

Mardi 21 octobre à 19 h, salle Gérard-Martin

2. Les peuples de la Caraïbe contre la géopolitique du divorce, par Raul Ernesto Colon Rodriguez.

Mardi 18 novembre à 19 h, salle Gérard-Martin

 

Films

Les samedis, les projections sont précédées d’une présentation et suivies d’une discussion animée par le Groupe de recherche multidisciplinaire sur la Caraïbe (GREMCA).

 

Césaire, la manière nègre – Samedi 27 septembre à 13 h 30 et jeudi 2 octobre à 18 h 30

L’odeur de chêne Samedi 4 octobre à 13 h 30 et jeudi 9 octobre à 18 h 30

Tropique Nord Samedi 11 octobre à 13 h 30 et jeudi 16 octobre à 18 h 30

Haïti dans tous mes rêves Samedi 18 octobre à 13 h 30 et jeudi 23 octobre à 18 h 30

The harder they come Samedi 25 octobre à 13 h 30 et jeudi 30 octobre à 18 h 30

Rue Cases nègres Samedi 1er novembre à 13 h 30 et jeudi 6 novembre à 18 h 30

La dernière Cène Samedi 8 novembre à 13 h 30 et jeudi 13 novembre à 18 h 30

Tête grenne Samedi 15 novembre à 13 h 30 et jeudi 20 novembre à 18 h 30

Les chemins de la mémoire Samedi 22 novembre à 13 h 30 et jeudi 27 novembre à 18 h 30

Ava et Gabriel Samedi 29 novembre à 13 h 30 et jeudi 4 décembre à 18 h 30

 

Le Lancement du GREMCA

 

Le Groupe de Recherche Multidisciplinaire sur la Caraïbe a fait son lancement officiel le jeudi 25 septembre à 18h, au Centre Culture et Environnement Frédéric Back (Local 324), 870, av. de Salaberry, Québec (Québec).

Ce fut une réussite !!!

Panel de membres du GREMCA au Colloque de l’ACSALF du 22-24 octobre 2008, “Obstacles, tremplins et mutations de la critique sociale. Un dialogue nord-sud des Amériques”

 

L’esprit critique dans nos disciplines. Atelier organisé par le GREMCA (Groupe de recherche multidisciplinaire sur la Caraïbe)

 

Le GREMCA, dont l’objectif principal consiste à faire mieux connaître les sociétés de la Caraïbe, a pour vocation d’encourager la recherche sur les problématiques caribéennes, en mettant l’accent sur les approches interdisciplinaires. Dans cette optique, l’atelier que le GREMCA a organisé dans le cadre du colloque de l’ACSALF s’est voulu l’occasion de procéder à un état des lieux de la recherche caribéenne dans des champs aussi variées que l’anthropologie, la sociologie, la psychologie, la philosophie et la littérature. Des membres du GREMCA ressortissant de ces différentes disciplines ont ptésenté leurs recherches en cours, dont le point commun est de tendre vers un renouvellement des approches et des méthodes s’agissant de dire, de penser, les sociétés de la Caraïbe.

 

Interventions:

–         Contraintes de l’éthique de la recherche en Anthropologie. Cas d’une étude sur la sorcellerie à Ste-Lucie. Par Marie Meudec, doctorante en anthropologie, Université Laval/ GREMCA

–         Le réalisme merveilleux de Jacques-Stephen Alexis : une esthétique critique. Par Schallum Pierre, doctorant en philosophie, Université Laval/ GREMCA

–         Construction de l`identité des adolescents haïtiens de deuxième génération et pratiques de socialisation des parents. Par Stéphane Alix, doctorante en psychologie, Université Laval/ GREMCA

–         Le roman antillais au miroir de sa critique : quand la recherche se met au service de la doxa. Par Katell Colin, stagiaire postdoctorale en littérature antillaise, Université d’Ottawa/GREMCA

 

Publicités
Publié on mars 16, 2009 at 3:03  Laisser un commentaire  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :